CCAM

CCAM / Scène Nationale de Vandoeuvre

Esplanade Jack Ralite, Rue de Parme

54500 Vandœuvre-lès-Nancy

Tél 03 83 56 83 56

Philosophie

Le CCAM est un établissement culturel dédié aux langages et pratiques artistiques d’aujourd’hui, favorisant la production et participant à la création et à la diffusion d’un répertoire contemporain.
Structure généraliste, le CCAM assume une approche ouverte de la pluridisciplinarité et promeut le dialogue entre les arts. 

Ses saisons sont rythmées par des temps forts aux premiers rangs desquels :

> le Festival Musique Action, fondé en 1984 et consacré aux musiques de création,

Wonderlandobjet culturel empirique et polymorphe destiné à faire goûter la création contemporaine au jeune public.


AFFABULATIONS

Dehors la météo devient de plus en plus préoccupante. Une pluie glaciale et drue tombe sans discontinuer sur nos démocraties et sur notre planète. Les rêves que nous avions jadisosé formuler semblent devenus des souvenirs, dont il apparaît vain de faire l'archéologie. 

Peut-être que cette difficulté, toujours croissante à saisir le monde contemporain, constitue la raison pour laquelle des humanitésse rassemblent pour assister à des représentations ou découvrir des expositions ? Parce que l'art ne prétend pas asséner des vérités, mais au contraire participe à reformuler des questions, à faire émerger à hauteur de consciencece qui gît enfoui au plus profond de nous-mêmes. Il ne s'agit que de simulacres et d'inventions, qui ont toujours su que le réel n'est pas univoque,mais complexe. Il ne s'agit que de façons de contrefaire, d'interroger et de regarderavec un peu plus de lucidité. 


La saison du Centre Culturel André Malraux entrelace une multitude de voix. Elle offre la liberté, à chacun de ceux qui vont à sa rencontre, de tracer leurs propres parcours, selon leurs désirs. Pour la construire, nous avons à nouveau donné priorité aux écritures d'aujourd'hui et voulu partager des gestes artistiques forts.

Nous nous sommes fixés deux autres exigences, qui guident nos pas. L'une d'entre elle est la diversité culturelle, parce que les lieux d'arts ont la responsabilité de refléter au mieux la richesse de notre société. L'autre est la parité entre créateurs féminins et masculins, pour tenter d'en finir avec des manières trop exclusivement patriarcales de lire le monde. Nous savons être encore très loin d'avoir accompli tout le chemin qui nous incombe, mais nous affirmons avec conviction cette double exigence. 

Ces équilibres dans la construction de la vie artistique de la Scène Nationale n'ont rien d'anecdotiques. Ils sont même fondamentaux. Parce que nous savons que, plus que quiconque, avec les mystères contemporains qu'ils inventent, les artistes sont parmi ceux qui luttent, de manière concrète, contre le désenchantement de l'époque. Ils confient à nos perceptions les rêves éveillés qu'ils ont conçus. Ils nous racontent des lieux à la lisière de la clarté et de l'ombre, là où toute évidence vacille, là où rien ne saurait être tenu pour certain. Et il n'y a qu'à oser fouler les traces de leurs pas et se laisser emporter, yeux, oreilles et esprits grands ouverts, au gré de leurs affabulations.

×