Retour à la liste
<- Saison 2016-2017  Saison 2017-2018
|< << >> >|
Samedi 13 Janvier 2018

Conférence REPRÉSENTER LA GUERRE
Oliver Rohe
Samedi 13 Janvier 2018 à 17 H 00


Cette rencontre avec Oliver Rohe vise à interroger la relation de la littérature à l’Histoire, une relation de voisinage et d’emprunts réciproques autant que d’écarts et de divergences. Ce lien compliqué soulève des questions fondamentales d’ordre esthétique, moral et politique, surtout quand il s’agit pour la littérature de s’emparer de la guerre ou de la violence : comment les romanciers peuvent-ils représenter ces phénomènes, avec quelles libertés, sous quelles contraintes ? De quelle manière s’articule matériau historique (archives, documents) et travail romanesque ?
Les livres d’Oliver Rohe explorent, entre autres, l’imprégnation de la violence dans nos sociétés, notamment à travers la production des images (c’est la question que creuse son essai, co-écrit avec Jérôme Ferrari, A fendre le cœur le plus dur). De quelle façon se fabriquent le récit et l’image de la guerre, comment le pouvoir (les pouvoirs) s’y emploie ? Rendre ce pouvoir visible là ou il essaye d’œuvrer de manière souterraine, tel serait peut-être un des projets sous-jacent au travail romanesque d' Oliver Rohe.

Cette rencontre sera suivie à 19h du spectacle AK-47, une adaptation du roman d’Oliver Rohe Ma dernière création est un piège à taupe, Kalaschnikov, sa vie, son œuvre par la compagnie les patries imaginaires.



partenariat : UP2V (Université populaire et participative de Vandoeuvre-les-Nancy)
crédit visuel : Jean-Marie Dandoy

Théâtre LES PATRIES IMAGINAIRES
AK-47
Jeudi 11 Janvier 2018 à 19 H 00
Vendredi 12 Janvier 2018 à 20 H 30
Samedi 13 Janvier 2018 à 19 H 00


texte : Oliver Rohe (ed. Actes Sud)
mise en scène, adaptation : Perrine Maurin
dramaturgie : Gurshad Shaheman
scénographie : Marlène Berkane
chorégraphie : Vidal Bini
interprètes : Gurshad Shaheman, Bryan Campbell, Léo Grange, Perrine Tourneux
musique : Anthony Laguerre
création lumière : Jean-Gabriel Valot
vidéo : Vincent Tournaud
assistante à la mise en scène : Nathalie Bonafé
crédit photo : Thierry Laroche


Robustes, fiables, précis, efficaces, tels sont l’homme et son grand oeuvre, Mikhaïl Kalachnikov et le fusil d’assaut AK-47. Si l’un a accédé au statut de légende russe vivante, l’autre a déferlé sur la planète
entière, acteur privilégié de tous les conflits armés depuis sa création en 1947. AK-47 est une adaptation du roman Ma dernière création est un piège à taupes, Kalachnikov, sa vie, son oeuvre de Oliver Rohe, auteur français contemporain.
Le spectacle de Perrine Maurin entrelace deux temporalités, l’histoire romancée de Mikhaïl Kalachnikov et l’histoire de sa créature, l’AK-47, avec le parti pris de ne produire aucune image documentaire et de ne montrer que peu d’armes. C’est à l’écriture de l’auteur (portée par quatre acteurs et danseurs), et à celle du plateau soutenue par des collaborations pluridisciplinaires poussées que Perrine Maurin confie la charge de rendre compte poétiquement de la violence du monde sous jacente au roman. Car l’écriture d’Oliver Rohe ne cesse de faire osciller ce récit entre fiction et réalité, cinéma et humour, le tout avec une grande douceur et une langue d’une beauté qui touche en plein coeur.



Production : Les patries imaginaires / Coproduction : CCAM - Scène nationale de Vandoeuvre, La Méridienne - Scène conventionnée de Lunéville, Le Manège - Scène nationale de Maubeuge, Bonlieu - Scène nationale d’Annecy / Accueil en résidence : Centre Pablo Picasso d’Homécourt / Soutien : DRAC Grand Est (aide à la création), Région Grand Est (aide à la structuration).