Retour à la liste
<- Musiqueaction 2017  musiqueaction 2018
|< << >> >|
Jeudi 17 Mai 2018

Théâtre FRANÇOISE KLEIN
Dans la peau de l'ours
Mardi 15 Mai 2018 à 20 H 00
Mercredi 16 Mai 2018 à 20 H 00
Jeudi 17 Mai 2018 à 19 H 00

Durée : 60mn

texte de  : Odile Massé (ed. L'Atelier Contemporain, 2016)
mise en scène  : Françoise Klein
scénographie, jeu  : Françoise Klein, Philippe Poirot
phonographie, composition sonore  : Marc Pichelin
lumière  : DBO – Olivier Irthum
costumes  : Martine Augsbourger, Françoise Klein


Lorsque l'on est dans une caverne, chacun sait, depuis Platon, qu'on ne voit de la réalité que des signes de cette réalité, des projections, des fragments qui nous font imaginer le reste. Ainsi est conçu cet antre de l'ours, ce théâtre des ombres dans lequel résonne cette création, née d'une immersion dans le quartier des longues peines du Centre pénitentiaire de Toul. Les voix du parloir dessinent l'espace sonore des vies suspendues et Françoise Klein (accompagnée sur scène par Philippe Poirot) accouche d'un spectacle à la rythmique entêtante. « Au trou », dit-on. Un trou-matrice où règnent les figures tutélaires des prisonniers, comme sur les parois de Lascaux où sont inscrits les totems des origines. Dans ce trou tout un monde, reflet du nôtre, et se joue une mise en abîme vertigineuse de l'idée de liberté. Un chœur antique, des chants d'oiseaux, une danse de l'ours déchaîné… des ténèbres vers la clarté, un mouvement ample qui nous transforme. Dans cette grotte primitive et pourtant hyper moderne, sortir est l’obsession vitale et l’humour une hygiène de vie - « L’ennemi, c’est la tristesse » (François Rodinson)



production : Les Productions de l'Enclume / coproduction : CCAM - Scène Nationale de Vandœuvre, Centre Dramatique National de Nancy Lorraine, La Manufacture / soutien en cours : FRAC Grand Est / soutien : Service pénitentiaire d'Insertion et de Probation du Centre de détention de Toul et de la direction d'établissement / dans le cadre de : Musique Action 2018.

Spectacle musical ENSEMBLE K, JEAN-CHRISTOPHE ROELENS
Les couleurs du Quatuor pour la fin du Temps
Jeudi 17 Mai 2018 à 20 H 30


Luc Benoît  : piano
Élodie Haas  : violon
Thérèse Bussière-Meyer  : violoncelle
Xavière Fertin  : clarinette
Jean-Christophe Roelens  : plasticien


En 1941, Olivier Messiaen crée le « Quatuor pour la fin du Temps » devant les prisonniers du Stalag 8 à Görlitz en Silésie. S'inspirant des hallucinations colorées provoquées par les conditions de privation extrême, il compose une pièce dont la couleur en est un des sujets principaux. Pour donner à voir ce phénomène sur scène, le plasticien Jean-Christophe Roelens a proposé à l’Ensemble K de mener un travail sur les correspondances entre sons et couleurs établies par Olivier Messiaen dans son Traité de rythme, de couleur et d’ornithologie. Le résultat de ce projet pour le moins ambitieux révèle vingt-quatre rouleaux de tapisserie représentant les visions du compositeur qui sont déroulés en contrepoint à la musique du quatuor.



coproduction : Arsenal Cité musicale (Metz), CCAM-Scène Nationale de Vandœuvre
soutien : SPEDIDAM
avec l’aimable participation des : élèves de TMD du Lycée Henri Poincaré et du Conservatoire du Grand Nancy pour le déroulé des papiers peints
analyse par : Benjamin Lassauzet, musicologue.